C’est dans un contexte un petit peu particulier, celui des mesures sanitaires liées à la pandémie covid 19, que s’est tenue le 12 octobre 2020 l’assemblée Générale de l’association E.T.S. (Entreprise de Travail Solidaire). Les adhérents ont néanmoins répondu présents puisque la salle du tribunal de Mortagne était (à moitié, les règles imposant de laisser un siège sur deux vacant) pleine.

En introduction, Mme Avenel, directrice de la structure, a rappelé les missions de l’association, l’insertion par le travail, gage d’une insertion durable.

M. de Coupigny et Mme Avenel
… masqués!

Elle a aussi présenté les chiffres clés de l’année 2019. E.T.S., c’est 511 clients, 56 407 heures facturées, un CA de 1 192 567 €.

Le Président, M. de Coupigny, a ensuite présenté aux adhérents présents son rapport moral dont il ressort que l’activité 2019 de E.T.S, consolidée avec sa filiale ETS-Intérim, est en développement. ETS a ainsi en cinq ans permis à 318 personnes de contracter un contrat de travail pérenne.

L’actualité s’est ensuite imposée.

Pour l’exercice 2020 le Président a tenu à informer les adhérents que les résultats seraient très mauvais. Le COVID et son cortège de mesures, de confinements, de chômage partiel a considérablement ralenti l’activité. Les élections municipales décalées ont retardé l’élection des maires de beaucoup de communes et ont été suivies des vacances d’été, ce qui eut pour effet qu’un nombre conséquent de contrats passés avec des communautés n’ont pas été renouvelés. Les activités chez les particuliers ont été également très réduites, par sécurité sanitaire.

Il a tenu à féliciter très chaleureusement toute l’équipe qui est restée disponible pendant tout le confinement et a déployé une énergie et une imagination remarquables pour engager de nouvelles actions et de nouveaux contacts pour rattraper et compenser l’activité perdue.

Néanmoins on ne peut pas espérer obtenir un nombre d’heures total sur l’année 2020 supérieur à 60% de l’année précédente, ce qui est une grosse perte de travail très dommageables aux salariés et une perte financière importante et inévitable pour E.T.S.

Respect des règles sanitaires!

Autre thème d’actualité : le Président a annoncé l’abandon du projet de « Ressourcerie » qui avait été présenté lors de l’AG de l’an passé. Alors que le projet se construisait activement il est apparu qu’il venait en concurrence avec une association locale très bien implantée à Mortagne, dont l’objet est de venir en secours d’urgence dans les situations désespérées : ses ressources proviennent de la collecte et la revente de vêtements et articles de tous genres. Un accord de coopération avait été envisagé qui n’a finalement pas pu se conclure, E.T.S. ne voulant pas risquer de faire du tort à cette association a préféré se retirer du projet.

E.T.S reste disponible à toute nouvelle proposition qui lui serait faite par le SMIRTOM, initiateur du projet, permettant de créer un « Chantier d’ Insertion », objectif principal pour E.T.S. permettant de procurer des emplois aux chômeurs les plus éloignés de l’emploi.

Après ce rapport moral adopté à l’unanimité, Frédérique AVENEL a présenté les éléments caractéristiques de l’année 2019 et en particulier les résultats de l’insertion de nos salariés, objet essentiel de notre mission

Il ressort ainsi principalement que 31 salariés ont conclu un CDI ou CDD de + de 6 mois et 16 un CDD de moins de 6 mois

Depuis 5 ans 318 salariés ont ainsi retrouvé le chemin de l’emploi.

Une difficulté perdure et s’aggrave : la difficulté de trouver des salariés, ce qui ne nous permet pas de répondre à toutes les sollicitations des clients.

Du rapport financier, il ressort que pour l’exercice 2019, la structure E.T.S. a dégagé un résultat net de 105 642 € pour l’association et 16 742€ pour ETS Intérim.

Proposition d’imputer ces résultats au compte « report à nouveau » adoptée à l’unanimité.

E.T.S. a renouvelé son conseil d’administration. Trois membres sortants, Messieurs de Coupigny, Lecomte et Frouard furent renouvelés et trois nouveaux membres furent élus, Madame Pezard et Messieurs Doidy et Hérault.

Ils sont élus pour 3 ans, jusqu’à l’assemblée qui statuera sur les comptes de l’exercice 2022

Les règles sanitaires ne permettant l’organisation du traditionnel apéritif de fin d’AG, les adhérents de E.T.S. se séparèrent après les questions, notamment sur l’activité de 2020, que plusieurs adhérents ne manquèrent pas de poser.

Articles récents